mardi 27 septembre 2016

L'actualité de la liberté d'expression en France

Lu dans la presse :"Robert Faurisson a été condamné à quatre mois d'emprisonnement avec sursis et une amende pour «diffamation raciale» pour des propos niant l'existence des chambres à gaz nazies lors d'une conférence à Téhéran en 2006."

La polémique peut donc recommencer. Comment condamner une personne pour un délit qui n'existe pas ? La diffamation est une chose, mais les races n'existant pas, on nous l'a assez répété, il n'y a pas de race juive. Il s'agit seulement d'une religion qui se transmet par la mère. Oui, je sais, c'est absurde, je ne vous le fais pas dire...
La première chose qui pourrait mettre les choses au clair serait une définition claire du mot "juif" mais je doute fort qu'on s'y colle un jour, la confusion est au contraire savamment entretenue. Chacun sait que la nuit profite mieux aux cambrioleurs.

Le 11 janvier 2015, combien de personnes sont-elles descendues dans la rue pour défendre la liberté d'expression en France ?

La liberté d’expression constitue l’un des fondements essentiels d’une société démocratique, l’une des conditions primordiales de son progrès et de l’épanouissement de chacun » selon la Cour européenne des droits de l’homme. Seulement il y a un hic, cette liberté n'existe pas en France. La manifestation du 11 janvier était une mascarade hypocrite pour vérifier combien de personnes obéiraient au doigt et à l'œil aux ordres du gouvernement. Ils n'ont pas été déçus, une majorité de Français bêlent à l'unisson derrière ceux qu'ils ont placés sur le trône et se foutent ouvertement de leur gueule depuis l'avènement de Sarkozy, la marionnette de Washington. 

J'ai été, comme tous les petits Français, endoctrinée à la sauce de l'Éducation Nationale étant jeune. Au gré des réformes de programmes, ce qui était vrai une année ne l'était plus l'année d'après. Ils avaient révisé ce qu'ils tenaient jusque là pour vrai. C'est la base de la recherche, le contraire d'un dogme inamovible. La télévision continue ce rôle une fois arrivé à l'age adulte. C'est à chacun de faire la part des choses. 
Bien des secrets d'état mériteraient d'être révélés. Des intérêts inavouables préfèrent faire taire ces révélations et continuent à entretenir des fables pour endormir le peuple.

Gérard Depardieu a raison, la France est un Disneyland peuplé d'imbéciles. C'est malheureusement vrai aussi pour beaucoup d'autres pays. Le vote est un leurre, vous n'avez aucun droit. Ne perdez pas de temps à lire le programme des députés, ceux que vous élirez, peu importe leur bord, ne sont que des zombies soumis à des partis et si par hasard ils n'étaient pas d'accord avec "la capitainerie", un boulet de 49-3 les feraient taire. 

Depuis l'attentat de Charlie Hebdo, ces pancartes ont jailli ça et là un peu partout :


Ce n'est pas forcément un procédé avec lequel je suis d'accord. Je suis avant tout moi-même, mais si c'est le nouveau moyen pour dire qu'on soutient des opprimés, alors j'ai mon propre panneau :

Je suis Robert Faurisson, Laurent Louis, Vincent Reynouard, Daniel Balavoine, Dieudonné, Coluche, Philippe de Dieuleveult, le commandant Massoud, Robert Boulin, Pompier à New-York en 2001 et de nombreux autres qu'on fait taire avec des lis ou avec des armes.




Débat Trump-Clinton

J'ai décidé de regarder le premier débat en direct entre les deux seuls candidats ayant atteint 15% d'intentions de vote dans les sondages, Donald Trump et Hillary Clinton.

Je suis consternée par le niveau du débat. Comment les citoyens des États-Unis peuvent-ils accepter de voter pour des idées aussi vagues sans bases solides ?
Personnellement, je ne les ai trouvés convaincants ni l'un ni l'autre et si j'étais obligée de voter pour cette élection, je pense que je me tournerais vers un des autres candidats moins médiatisés car là, on racle vraiment le fond. Le niveau de discussion est celui des bacs à sable d'écoles primaires.

Un point positif pour chacun cependant. Hillary a l'air relativement bien portante et Donald Trump ne semble pas si butor qu'on veut bien lui en faire la réputation. A part ça, à l'ouest de l'Atlantique, rien de bien nouveau.



lundi 26 septembre 2016

Le sosie d'Hillary Clinton

Dans mon dernier article, je disais mes doutes au sujet de la pneumonie d'Hillary Clinton et mon étonnement qu'elle ait récupéré si vite. J'ai cherché sur la toile ce que d'autres disaient à ce sujet et j'ai trouvé des centaines de sites affirmant que madame Clinton avait des sosie et même sur certains de ces sites, des clones et qu'elle avait été remplacée.

Je ne sais pas trop où en est la recherche "secrète" sur les clones humains, mais officiellement, ce n'est pas au point. Il est certain qu'un clone serait une copie parfaite de l'original, donc, les sites en question qui relèvent des différences entre les couleurs des cheveux, des yeux ou encore la forme du nez ou le nombre de rides n'auraient pas à se préoccuper de ces questions. Pour ce qui est d'un sosie, ce serait en effet plus pertinent.

J'ai vu, moi aussi, au moins une vidéo où Hillary Clinton, dont les yeux sont parfaitement bleus en temps normal, avait un regard marron. Compte tenu de la mauvaise qualité de ce qui est présenté par les média, j'ai considéré que c'était négligeable. Les cheveux sont du ressort des coiffeurs et le bout du nez, chez tout le monde a une inclinaison différente selon le reste de l'expression du visage. Bref, rien de tout ça ne m'a convaincue. J'ai bien relevé l'existence d'un prétendu sosie, mais je n'ai pas trouvé la ressemblance si parfaite.

En biométrie, on utilise les empreintes digitales comme étant un marqueur fiable d'identification, ne rêvons pas, aucune des photos qu'on peut trouver ne montre ces empreintes. La forme des mains peut aussi être retenue. Les lignes de la main ne font pas partie des éléments d'identification et pourtant, j'aurais pu penser que chacun avait les siennes propres, puisque certains disent qu'elles reflètent le caractère et même le destin d'une personne. Je les ai quand même regardées, ces lignes, sur les photos d'Hillary, parce qu'elle n'est pas chiche de les montrer.



Agrandissez ces photos en cliquant dessus. La plus ancienne date de 2009, la plus récente de 2016.
Alors je vais être honnête. Je ne vois pas de différences, même si ça aurait été plus simple, trop simple sans doute. Ces mains appartiennent certainement à la même personne.

Celle de la seconde rangée en bas provient de la photo ci-contre, censée avoir été prise le 11 septembre dernier, une heure et demie après le départ de madame Clinton de Ground Zero. Je dis bien censée, car personne ne peut me certifier que c'était bien à ce moment là, même si elle semble porter les mêmes vêtements.

On ne peut qu'en tirer la conclusion que si Hillary a été remplacée par un sosie, ça ne date pas d'hier, sinon, c'est elle.

Je ne vais pas en rester là.

Il est évident que quelque chose semble affecter la santé de la candidate démocrate à l'élection présidentielle et, comme je l'ai déjà dit précédemment, je pense que c'est pour provoquer une sortie de ce chemin vers l'investiture, soit de son plein gré pour échapper à une justice qui va bien finir par la rattraper, soit parce que quelqu'un veut prendre sa place et je ne pense pas à son adversaire Donald Trump, mais plutôt à quelqu'un de son camp et pourquoi pas le président sortant, qui, au cas où Hillary Clinton ferait défaut, annulerait probablement les élections au dernier moment ?

Posons nous les bonnes questions : Qui a intérêt à ce que madame Clinton quitte la scène ?

Le débat entre les deux candidats est pour aujourd'hui. Attendons donc.

jeudi 22 septembre 2016

Hillary Clinton nous pose un problème

Le 11 septembre dernier avait lieu à Ground Zero une importante cérémonie de commémoration à laquelle Hillary Clinton était présente.

Prise de malaise, elle a du quitter les lieux et on la voit se porter assez mal, et même ne plus se porter du tout au moment de monter dans l'automobile qui devait l'emmener.

Un nombre important de gardes du corps l'entoure et se place de telle manière qu'on ne puisse pas réellement voir Hillary Clinton.
Ils ont du repérer les quelques personnes munies de caméras et font leur boulot.

Le médecin personnel d'Hillary Clinton a dit qu'elle souffrait d'une pneumonie. Certains ont parlé de déshydratation.
Un peu plus d'une heure plus tard, elle sort de l'immeuble où vit sa fille, dans lequel a été aménagé un lieu médicalisé et semble en pleine forme.
Elle pose avec une petite fille devant cet immeuble. Elle n'a donc certainement pas une pneumonie sinon, elle saurait que c'est une maladie extrêmement contagieuse.

Revenons quelques instants en arrière.
Nous sommes devant l'immeuble et Hillary va sortir. Elle ou la doublure qui la remplace car ce sont évidemment des bruits qui courent.

Où sont donc les gardes du corps qui ne la quittent jamais ?
La réponse est claire : ils ne peuvent être qu'auprès de la véritable madame Clinton, sans doute là où on prend soin d'elle au même moment, quelle que soit la maladie dont elle souffre.

La chaîne ABC a même furtivement annoncé son décès. Il se peut que l'information soit vraie, il se peut qu'elle soit fausse. Si elle est vraie, la campagne va prendre un nouveau tournant, sauf si on retarde l'annonce jusque trop tard pour la remplacer effectivement. Les élections pourraient être annulées, ce qui donnerait plus de temps au pion Obama pour réaliser ce fameux "Nouvel Ordre Mondial" que Nicolas Sarkozy nous avait présenté comme inévitable. Si elle est fausse, le problème reste entier, car il est évident qu'Hillary Clinton ne peut assurer la présidence dans l'état de santé qu'on lui voit.

Maintenant, il y a une troisième option. Compte tenu des nombreux crimes auxquels sont associés les époux Clinton, n'organiseraient-ils pas leur disparition avant la révélation finale de façon à échapper à la vindicte populaire et aller couler des jours heureux en lieu sûr ? Ces manifestations qui semblent affecter Hillary Clinton pourrait-elles être feintes ?
Le temps nous apportera peut-être des réponses. Wait and see, diraient nos voisins outre Manche.

jeudi 15 septembre 2016

Dentelle, la photo du mois

La dentelle, thème choisi par Giselle 43

Note de l'auteur :  "Que ce soit aux fuseaux, à l'aiguille au fer à souder, dans le ciel ou dans la mer, j'aimerais que l'on trouve de belles dentelles..... je ne demande pas de les faire."                                                    
Comme Giselle 43 ne l'exigeait pas, je n'ai pas fait ces entre-deux spécialement pour la photo. Ils passent depuis des années de l'armoire au lit et les draps qu'ils ornent sont loin d'être usés, même s'ils peuvent compter leur âge en décades car c'est ma grand-mère Cécile qui m'a appris à les faire et elle n'a pas connu le vingt-et-unième siècle, loin s'en faut, étant née au dix-neuvième, en des temps où il était impensable de ne pas savoir confectionner soi-même tout ce qu'une maison peut comporter de décoration textile. C'était solide et beau. Je l'ai imitée pendant des années et j'ai encore tout ce qu'il faut pour en faire des kilomètres si besoin était.

Son propre trousseau a probablement été réduit en miettes pendant la première guerre mondiale, la bataille de la Somme n'ayant rien laissé debout de son village. Mariée en 1912, elle n'avait pas eu le temps de l'user.



D'autres dentelles à découvrir chez ces blogueurs du groupe de la photo du mois :


AF News, Akaieric, Alban, Alexinparis, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carole en Australie, Carolyne, Champagne, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Claire's Blog, Cocazzz, Cricriyom from Paris, Cécile, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dom-Aufildesvues, E, El Padawan, Estelle, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Giselle 43, J'habite à Waterford, Je suis partie voyager, Josette, Julie, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilou Soleillant, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Mireille, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Noz & 'Lo, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sinuaisons, Sous mon arbre, Tambour Major, Testinaute, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Wolverine, Woocares, Xoliv', écri'turbulente.

mercredi 14 septembre 2016

Le nouveau Pearl Harbor 3

Aujourd'hui 14 septembre 2016, le troisième et dernier des trois épisodes du film 11 Septembre - Le nouveau Pearl Harbor, de Massimo Mazzucco :

La chute des Tours Jumelles et du Bâtiment 7. .


<



mardi 13 septembre 2016

Le nouveau Pearl Harbor 2

Aujourd'hui 13 septembre 2016, le deuxième des trois épisodes du film 11 Septembre - Le nouveau Pearl Harbor, de Massimo Mazzucco :

Le Pentagone et le Vol UA93.


<